Gruppo Kamenge Pavia

Communiqué de presse final sur le CAMP DE TRAVAIL ET DE FORMATION, Eté 2015

Du 8 au 29 août 2015, fut organisé un camp de travail et de formation « Cohésion sociale ». Il a réuni 1500 jeunes répartis en trois camps de 500 jeunes et d’une durée d’une semaine chacun.
Avec les manifestions au sujet de la représentation du Président NKURUNZIZA Pierre aux élections de 2015 dans certains quartiers, le camp de travail avait pour ambition de permettre la cohésion sociale de la population des quartiers nord de Bujumbura en général et des jeunes y habitant en particulier. Pour atteindre ce but, les jeunes se sont réunis autour de activités de curage des caniveaux, de formation, des activités sportives et des concerts.
Les activités de curages de caniveaux se sont déroulées dans un climat détendu. Des jeunes de diverses catégories étaient heureux de se retrouver ensemble pour l’assainissement de leurs quartiers. Les activités de formation étaient axées sur les thématiques suivants : santé sexuelle et reproductive (Grosses non désirées, avortements clandestins, gestion sexuelle chez les jeunes), protection de l’environnement (gestion des déchets ménagers, gestion des déchets en plastic), droits de l’homme (les droits de l’enfant).
Au moment où les activités de curage et de formation occupaient les avant-midi, les après-midi étaient réservés aux activités sportives dans trois disciplines: football, volley-ball et basket-ball.
Le camp de travail a été agrémenté par deux concerts : un à l’ouverture et l’autre à la clôture. Des jeunes ont exhibés leurs talents : acrobatie, théâtre, danse moderne, orchestre et certaines stars de musique anciens membres du CJK y ont également participé.
Le camp de travail était soutenu principalement par le UNFPA qui, entre autres, a donné le matériel scolaire, le matériel sportif ainsi que le matériel de curage de caniveaux. D’autres soutiens forts ont été celui de la Brarudi qui a donné des limonades ; celui de Savonor qui a donné des savons et celui de la Coopérative Mutoyi qui a donné du pain pour les campeurs.
A la fin de chaque semaine de camp, chaque campeur recevait un kit scolaire et pour le tournoi sportif, des prix de participations ont été distribués ainsi que des prix pour les deux premières équipes dans chaque discipline.
C’était un moment de joie, de travail et de formation qui a permis aux participants de se sentir proches les uns des autres et ce fut une occasion de dire à tous les quartiers Nord, au Burundi et au monde entier que la cohésion sociale est possible.
Bujumbura, le 14 septembre 2015
Abbé Pierre MANIRAGARURA
Responsable du CJK

SANYO DIGITAL CAMERA

SANYO DIGITAL CAMERA

Annunci
Questa voce è stata pubblicata il 3 settembre 2015 alle 8:02 pm ed è archiviata in Uncategorized. Aggiungi il permalink ai segnalibri. Segui tutti i commenti qui con il feed RSS di questo articolo.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: